AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Modèle à suivre : OBLIGATOIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages envoyés : 74
Date d'inscription : 27/05/2014
Fiche RPG

MessageSujet: Modèle à suivre : OBLIGATOIRE Mar 17 Juin - 3:12

uc


Dernière édition par Mdj le Mar 17 Juin - 4:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://marvelworldrpg.forumactif.org
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages envoyés : 74
Date d'inscription : 27/05/2014
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Modèle à suivre : OBLIGATOIRE Mar 17 Juin - 3:12


Prénom Nom

feat Célébrité


Identité
 Prénom(s) - Galilée
► Nom(s) -  ici
► Nom de code -   ici (facultatif)
 Âge  -  ici
► Situation  - ici
 ► Nationalité    - ici
►Fonction/Etudes  - ici
►Statut légal  - ici


Personnalité

C'est un homme Extrêmement cultivé, mais incroyablement retors dans ses convictions. Il ne fait jamais quelque chose sans penser aux conséquences que ses actions pourront avoir, mais manque cruellement de répartie pour juger de ses actes. Erik croit en la valeur du mutant supérieur et répugne le principe de vie harmonieuse avec ces derniers. C'est aussi un homme traumatisé, non choqué par la violence dont est capable l'homme puisqu'il du la subir de nombreuses fois dans sa vie.


Biographie

Erik Lehnserr est en réalité né sous le nom de Max Eisenhardt. Il naquit vers la fin des années vingt, au sein d’une famille juive allemande de la classe moyenne, dont le père, Jakob Eisenhardt, était un ancien soldat décoré durant la Première Guerre Mondiale. Survivant à la discrimination et aux épreuves durant la période de prise de pouvoir par les nazis, à la Nuit de Cristal et aux lois de Nuremberg de 1939, les Eisenhardt finirent toutefois par fuir l’Allemagne pour se réfugier en Pologne. Mais, capturés presque à leur arrivée par les Allemands qui venaient de déclencher l’invasion du pays, les Eisenhardt furent conduits et enfermés au ghetto de Varsovie. Après plusieurs mois dans le ghetto, sentant que la situation ne ferait qu’empirer, ils tentèrent une nouvelle fois de fuir, même si l’oncle de Max, Erich Einsenhardt, décida de rester sur place pour se battre. Malheureusement, Max et sa famille furent trahis par leur contact et de nouveau arrêtés par les Allemands. Cependant, au lieu d’être reconduit à Varsovie, les soldats les rassemblèrent et passèrent les Eisenhardt et les autres fuyards par les armes ; Max, utilisant inconsciemment ses pouvoirs de mutants, put intercepter les balles, même s’il fut néanmoins légèrement blessé et perdit connaissance. Le croyant mort comme les autres, les soldats l’enterrèrent dans une fosse commune, mais Max, une fois repris conscience, put s’en extraire à la force des doigts, avant que la terre n’ait put durcir. Il est rattrapé encore une fois par d’autres soldats, alors qu’il vagabondait dans les rues ; ignorant quoi faire de lui, ils décidèrent de l’envoyer à Auschwitz, un camp ouvert depuis l’été 1940. Max passa ainsi cinq années dans le camp, entrant dans l'âge adulte.


A Auschwitz, Max fut placé dans les Sonderkommandos (ou SK) grâce à l’intervention d’un de ses anciens professeurs du collège et apprit, à ses dépens, l’inimaginable cruauté et horreur dont l’homme est capable. Il y retrouva également une jeune tzigane, Magda, qu’il avait connu et brièvement fréquenté alors qu’ils vivaient encore tous les deux en Allemagne. Au cours de ces années d’internement, comme SK, il dut lui-même conduire d’autres membres de sa famille dans les chambres à gaz ; toutes ces souffrances, morales, physiques, malnutrition, alcoolisme (les SK recevait plus que leur part de vodka pour les garder sous contrôle), Max lutta pour conserver son humanité et le peu de dignité qui lui était permis. Il vint ainsi en aide à d'autres prisonniers, leur fournissant un peu de nourritures supplémentaires, et luttant pour préserver leurs espoirs. Durant l’été 1944, utilisant sa place de SK, il fit transférer secrètement Magda parmi les prisonniers juifs, lui épargnant ainsi l’extermination des femmes tziganes de 1944 à Auschwitz. Le 7 octobre 1944, profitant de la révolte des prisonniers d’Auschwitz, Max et Magda prirent la fuite, partant à l’est, atteignant bientôt la ville de Vinnytsia, en Ukraine. Quelques années après leur mariage, Max et Magda eurent une fille : Anya. Qui devint en quelque sorte la lumière de sa nouvelle vie..

Malheureusement, dès son premier jour de travail et à peine installé, le contremaître chercha à voler Max sur la question de son salaire ; pour la deuxième fois de sa vie, Max utilisa ses pouvoirs, lançant une barre de fer sur le contremaître, mais le ratant de peu. L'usage de son pouvoir n'était pas encore fait de manière consciente, mais Max réalisa qu'il s'agissait de ses pouvoirs. Arrivé à l'auberge où il vivait avec sa femme et sa fille, il la trouva en flammes ; Magda était terrifiée – ayant du laisser Anya seule afin d'aller acheter de quoi manger pour le dîner –. Les époux se précipitèrent dans le bâtiment et lorsque le plafond du rez-de-chaussée commença à s'effondrer, Max forma un dôme protecteur pour leur sauver la vie ; tous deux stupéfaits,  Max n'en restait pas moins rassuré, persuadé qu'il pourrait ainsi sauver Anya. Cependant, lorsqu'ils sortirent de l'immeuble pour récupérer leur fille coincée à l'étage, le contremaître, arrivé sur les lieux, dénonça Max à la police, qui le saisissant, commencèrent à le battre pendant qu'il les suppliait de le laisser sauver sa fille. Alors que celle-ci appelait son père, il ne put donc lui venir en aide.

Finalement, Anya tomba, brûlée à mort, par la fenêtre du bâtiment.. La foule, choquée, s'éloigna de peu, laissant Max seul devant le corps de la fillette. Dans un accès de rage incontrôlé, Max libéra son pouvoir et envoya une radiation électromagnétique – une forme d'éclair horizontal – dans toutes les directions, tuant les policiers, et une grande partie de la foule présente ; Magda, à ses côtés tout du long, resta indemne. Elle sembla alors entrer dans un état psychologique dissociatif, appelant Max comme un "monstre" avant de s'enfuir en courant, alors que celui-ci l'appelait à l'aide pour enterrer leur fille et trop faible et blessé pour la poursuivre..

Il emmena le corps d'Anya peut après cela dans les bois et l'y enterra, éliminant à l’occasion des soldats soviétiques venus l’arrêter..

Max se lança alors à la recherche de Magda, qui, vraisemblablement avait du chercher refuge auprès des siens, d’autres Tziganes. Au cours de sa quête, il demanda à un contrefacteur appelé George Odekirk, qui lui fabriqua une fausse identité, donna de faux papiers afin de se cacher des agents de la police soviétique et du KGB et pouvoir continuer à chercher Magda ; ainsi, « naquit » Erik Magnus Lehnsherr, un Tzigane né en 1928 dans la ville de Gdansk (alors Danzig) et rescapé des camps de la mort nazis. Sans qu’Erik n’en ait eu la moindre idée, Magda était à nouveau enceinte lors de sa fuite ; elle finit par arriver au Mont Wundagore, en Transie ; où elle mit au monde deux jumeaux, Piétro et Wanda, qu’elle abandonna, quittant rapidement la Citadelle par une nuit neigeuse, de peur que Magnus ne la retrouve ; elle décéda probablement peu après. Les enfants allaient être confiés à des Tziganes, Django et Marya Maximoff.

Erik, de son côté, continua à parcourir l’Europe, sans trouver trace de son épouse ; renonçant, il émigra alors en Israël, ce qui avec son tatouage d’Auschwitz ne dut guère poser de difficultés ; il est quasiment certain qu’il entra en Israël sous une identité autre que celle de Lehnsherr. Vraisemblablement, il y entra avec le nom de Magnus, qu’il se soit s'agit de son nom ou de son prénom (c’est ce fut sous ce patronyme que Xavier le connu en Israël).

En Israël, il travailla comme aide infirmier dans un hôpital psychiatrique, installé près d’Haïfa, s’occupant principalement des survivants de l’Holocauste ; manifestement, selon plusieurs témoignages, Erik fut charitable et aida de nombreux survivants à surmonter leurs difficultés. Quelques temps après son arrivé, il s’y lia d’amitié avec un américain, le professeur Charles Xavier, venus à l'hôpital à la demande du Dr Daniel Shomron pour s’occuper d’une patiente appelée Gabrielle Haller ; Erik et Xavier eurent des débats passionnés, imaginant ce qui arriverait si l’humanité devait faire face à l’apparition d’une race d’êtres surhumains ; ils devinrent de vrais amis, intégrant bientôt Gabrielle, guérie grâce aux pouvoirs télépathiques de Xavier, dans leur cercle restreint. Les deux amis se révélèrent mutuellement leur véritable nature de mutant lorsqu’ils durent affronter le criminel de guerre nazi le Baron Wolfgang von Strucker qui venait d’enlever leur amie Gabrielle ; partant à son secours, ils empêchèrent Strucker de s’emparer d’une vaste réserve d’or nazi pour financer sa nouvelle organisation : Hydra.

Magnus réalisa pendant cette expérience que lui et Xavier avaient des vues complètement opposées, et incompatibles sur l’avenir des relations humano-mutantes. Il s’empara de l’or et quitta son ami, décidé à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les mutants. Redoutant un nouvel Holocauste, avec cette fois les mutants comme cibles, il adopta une stratégie plus agressive et violente contre l’humanité. Magnus a toujours été d’avis que les mutants, qu’il baptisa Homo Sapiens Superior, finiront par être la forme de vie dominante de la planète, succédant à l’Homo Sapiens Sapiens, comme celui-ci succéda aux précédents hominidés. Néanmoins, ses objectifs ont alterné entre imposer une vie harmonieuse entre humains et mutants, créer une nation séparée pour les mutants ou exercer une dictature sur toute l’humanité pour protéger les mutants..

Pendant plusieurs années, Magnus disparut. Au cours de ces années, il se confectionna un casque et uniforme rouge, couleur du sang, en mémoire de toutes les victimes innocentes qu’il avait connu à Auschwitz et désormais totalement déterminé à assurer la protection des mutants et leur suprématie sur la Terre. Il commença à rassembler d’autres mutants, entamant sa conquête par la Sorcière rouge et Vif argent,( dont il ignorait les liens familiaux les unissant tous les trois ) et Astra, qui abandonna rapidement Magnéto pour mener ses propres plans. Après une ultime rencontre avec Charles Xavier à Auschwitz, il tenta de s’emparer seul de la base de missile de Cap Citadelle ; il y fut repoussé par les X-Men, un groupe de héros mutants, recrutés et formés par son ancien ami Charles Xavier ; la longue inimitié entre Magnéto et les X-Men naquit ce jour-là et devait perdurer jusqu’à aujourd’hui. Recrutant deux autres mutants, le Cerveau et le Crapaud, Magnéto affronta une nouvelle fois les X-Men, mais cette fois à la tête de son propre groupe qu’il baptisa ironiquement la "Confrérie des Mauvais Mutants", pour dénoncer l’assimilation globale faite par les médias et le public entre mutants et malfaisants. A l’époque, Magnéto comptait conquérir le monde et instaurer le règne des mutants sur la planète. Magnéto et sa Confrérie affrontèrent encore trois ou quatre fois les X-Men, cherchant, sans succès à étoffer leurs rangs qui finirent par grandirent au fil des années...


Pouvoirs-Aptitudes

• Manipulation, création, absorption d'énergie vitale : Galilée possède le don de manipulation, d’absorption et de création d'énergie vitale.  Elle peut par exemple l'utilisé dans tout son corps ceci afin de la matérialisé en une sorte de lumière blanche pouvant aveugler ses détracteurs ou de les tenir à distance lors de combats au corps à corps. Galilée détient la faculté de rendre vieux, jeune et à terme, si elle décide d'insister sur la vieillesse, conduire à la mort d'une personne. Galilée peut aussi restaurer la vie du moment ou l'esprit n’a pas encore quitté l'enveloppe corporelle. Elle peut léviter avec aisance ( cette lévitation étant le fait de sa maîtrise de l'énergie vitale de son propre corps.)

• Vision des défunts, perception de l'autre monde :Galilée peut voir les morts..  ( entièrement incontrôlable puisque les apparitions "défuntes" ne surviennent que sous la volonté du mort lui même.) Cette faculté lui permet de percevoir l'invisible ( l'invisible faisant partit intégrante du monde des morts.) Galilée pourra alors, si elle y parvient un jour, créer un pont entre ces deux mondes. Même si cette action provoquerait l'absence de son subconscient pendant un temps.


Revenir en haut Aller en bas
http://marvelworldrpg.forumactif.org

Modèle à suivre : OBLIGATOIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Modèle à suivre avant de poster un rapport
» modèle à suivre
» Sous couche obligatoire?
» À la recherche de photographes pour shooting modèle.
» petite marche a suivre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel World- ::  :: Registres de la base